Planes of Fame

Salut à tous les Arabes, que la paix soit avec vous. Le porteur de cette lettre est un soldat du Gouvernement des Etats Unis et un ami de tous les Arabes. Traitez le bien et protégez le, donnez lui à boire et à manger, aidez le à retourner au poste Americain ou Anglais le plus proche et vous serez génereusement recompensé. Que la paix et la bénédiction de Dieu soit avec vous.

On imagine mal un pilote américain se prévaloir aujourd’hui d’un tel document au Moyen-Orient. Mais ne nous trompons pas d’époque : ce message, signé par Franklin D. Roosevelt, était celui que portaient sur eux les pilotes de l’US Air Force en Afrique du Nord pendant la 2e guerre mondiale, dûment typographié en trois langues (arabe, anglais et français, version que j’ai recopiée ci-dessus en reproduisant les fautes d’origine).

 P1120429

Nous découvrons ce papier jauni dans une vitrine du Planes of Fame, musée annoncé par un superbe bimoteur Convair  en bordure de la Route 64 reliant Flagstaff au Grand Canyon.

versplaneshalloffame

« Musée» n’est peut-être pas le mot juste : dans un énorme hangar ont été amassés avions plus ou moins modernes de différents horizons dans un fatras excitant. Un endroit de rêve pour les amateurs d’histoire aéronautique. Un terrifiant chasseur Messerschmitt Bf 109 revêtu de ses croix gammées inaugure le grand cirque des modèles de légende, entre antiques biplans, bombardiers, avions d’entraînement et même appareils japonais de la Guerre du Pacifique, du Aichi D3A qui fut le fer de lance de l’agression contre Pearl Harbour (mais Burt Lancaster était là pour en descendre un dans Tant qu’il y aura des hommes) au seul Zero encore en état de vol, paraît-il.

P1120432

Un petit passage sur l’arrière du hangar dévoile une sacrée surprise : posé sur le désert aride, un Mig 15 avec ses étoiles rouges trône parmi une collection d’avions soviétiques et diverses carcasses non identifiables par le novice. On se demande comment ce chasseur redoutable de la guerre froide a bien pu finir sa carrière en grillant à petit feu sous le ciel de l’Arizona.

P1120397

Avant de reprendre une route bien terre à terre, l’on remercie le geek chevelu qui tient la caisse de cet endroit d’exception en admirant les lignes épurées d’un authentique Grumman F-11 Tiger. Cet appareil équipa un temps l’escadrille des Blue Angels immortalisée pour nous, francophones, par les aventures de Buck Danny, le plus américain des héros que nous a donnés la Belgique.

P1120408

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s