Des OVNI à Heidi

Vous avez dit Rainier ? Si l’on oublie un instant une certaine Altesse Sérénissime, le nom est familier à tous ceux qui ont été sensibles aux histoires d’OVNI. Car c’est en survolant la région du Mont Rainier que Kenneth Arnold fut en 1947 le témoin d’une scène inouïe. Des objets se déplaçaient dans l’éther à une vitesse inexpliquée, en progressant comme des soucoupes rebondissant sur l’eau. La presse condensa les deux termes de l’observation : on avait vu des soucoupes volantes ! Le mot fit florès, inspira à Ed Wood de redoutables nanars et à Christian Nyby le meilleur des films d’Howard Hawks, affola états-majors et cercles complotistes, et fut à l’origine d’immenses collections de photos authentiquement floues ou nettement truquées.

Beau tableau à défaut d'UFOs

Beau tableau à défaut d’UFOs

Nulle flying saucer, hélas, dans le ciel azur nimbant les monts enneigés de la Chaîne des Cascades. La route reliant Castle Rock à Yakima est l’une des plus magnifiques expériences qu’il nous ait été donné de faire aux Etats-unis, s’enfonçant dans des forêts épaisses au long de corniches escarpées. On ne peut s’empêcher de songer aux Alpes, mais des Alpes aux contours moins acérés où la force tranquille de la nature pare chaque nouveau panorama.

p1260583-2

On s’arrête pour une balade dans le village de Packwood, si quiet dans son écrin de verdure. Une retraitée prend le soleil dans une pinède. Roxanne a quitté l’Orégon pour vivre ici. « C’est calme, on a tout ce qu’il faut. Et il y a plein de belles visites à faire. Vous êtes allés à l’office du tourisme ? Non ? attendez, je dois avoir des cartes chez moi ». Comme d’habitude, les Américains ont le contact facile et se réjouissent de rencontrer des Européens. « Vous êtes Français ? Alors pouvez-vous m’expliquer ce que signifie s’il vous plaît ? ». On s’exécute. « Ah, d’accord : c’est comme por favor« .

Elle tend le bras vers la cime blanche du Mont Rainier. « En hiver il y a de la neige. A peu près comme cela, dit-elle en tenant la main à une quarantaine de centimètres du sol. Mais l’hiver dernier, on a eu deux jours à près d’un mètre ».

La White Pass Scenic Byway, Etat de Washington

La White Pass Scenic Byway, Etat de Washington

On quitte la White Pass sans la moindre transition. Il y a trente secondes, les panoramas de haute montagne enchantaient une vue peuplée de conifères centenaires. A présent, des étendues rocailleuses d’où surgissent des buissons secs nous ramènent en terre de westerns. On s’attendrait à voir apparaître Peaux-Rouges ou ventres bleus du haut des crêtes abruptes inondées de soleil. Adieu pays de Heidi, voici celui de Buffalo Bill.

Publicités

4 réflexions sur “Des OVNI à Heidi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s